Communiqué – 8 mars 2024

Edmonton, le 8 mars 2024 – La journée internationale des droits des femmes est un moment de réflexion, une occasion de focaliser l’attention des médias, des politiques et de l’opinion publique sur les inégalités et les injustices dont les femmes sont victimes à travers le monde.

 Alors que nous célébrons les réalisations des femmes du monde entier, nous reconnaissons également les défis persistants auxquels elles sont confrontées en matière d’accès à l’éducation, de participation économique et de représentation équitable dans les sphères politiques et professionnelles. 

L’équité salariale, un droit pour toutes!

La Coalition des femmes de l’Alberta souhaite rappeler que les barrières dressées devant les femmes dans le milieu du travail se perpétuent et que des changements systémiques sont nécessaires pour atteindre l’équité salariale.

En 2021, pour chaque dollar gagné par un homme, les femmes gagnaient en moyenne 0,89 $, soit un écart de 11 %. L’écart se creuse encore davantage pour les femmes à la croisée des oppressions : pour chaque dollar gagné par un homme, une femme autochtone gagne 0,65 $, une femme porteuse d’un handicap 0,54 $ et une femme racialisée 0,67 $.

Des solutions existent pour venir à bout de l’inégalité salariale : travailler en amont, en luttant contre les stéréotypes de genre et en renforçant la mixité dans l’ensemble des secteurs professionnels; en aval également, par la mise en place d’outils de contrôle et de sanctions visant à assurer l’équité salariale dans le secteur privé.

 Soutenir l’équité, la diversité et l’inclusion : Honorer les voix des femmes franco-albertaines, Vivre femme !

 Les femmes franco-albertaines apportent une richesse culturelle et une diversité d’expériences qui enrichissent notre communauté. Leurs contributions dans tous les domaines, qu’il s’agisse de l’éducation, des affaires, de la politique, de la santé ou des arts, sont inestimables. Cependant, malgré leurs réalisations, elles continuent de faire face à des obstacles tels que la discrimination linguistique, le manque de représentation et l’accès limité à des opportunités équitables.

 En cette journée importante, nous réaffirmons notre engagement à promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion pour toutes les femmes, lors de notre célébration «VIVRE FEMME» qui mettra en avant des femmes d’exception. Elles aborderont les thèmes d’équité, diversité et inclusion sous divers aspects : santé des femmes, arts, STIM (Sciences, Technologies, ingénierie, mathématiques), autonomisation.

 Nous appelons à une action collective pour créer un environnement où chaque femme franco-albertaine peut s’épanouir, réaliser son plein potentiel et contribuer pleinement à notre société. Encourageons les membres de nos communautés francophones et acadiennes à se joindre à nous et à revendiquer des actions concrètes de la part de nos gouvernements. Les droits des femmes à l’égalité économique et à la dignité dans le travail ne sont toujours pas acquis à travers le pays. 

 Il est temps d’unir nos voix et de remédier collectivement à ces enjeux.

La Coalition des femmes de l’Alberta contribue au progrès social, politique et économique des Albertaines parlant français, en menant des initiatives innovantes, diverses et intersectorielles pour assurer la sécurité, l’épanouissement et le succès de toutes les femmes et jeunes filles de l’Alberta.

Célébration du Mois de l’Histoire des Noirs au Canada : Honorer les Héritages et Inspirer l’Avenir

Chaque année, le mois de février prend une signification particulière au Canada avec la célébration du Mois de l’Histoire des Noirs. Cette période est dédiée à la reconnaissance, à la célébration et à la réflexion sur les contributions exceptionnelles des Canadiennes et  Canadiens noirs à tous les aspects de la société canadienne. C’est une opportunité de mettre en lumière les histoires souvent méconnues, de célébrer la diversité et de renforcer le dialogue sur l’égalité et l’inclusion.

Cette année le thème du Mois de l’histoire des Noirs est L’excellence des personnes noires : un patrimoine à célébrer, un avenir à construire.

C’est l’occasion pour nous, femmes mais aussi pour tous les canadiens et personnes vivant au Canada, de mener des actions telles: 

Honorer nos  Héroïnes du Passé: les femmes pionnières noires au Canada  et leurs inspirantes histoires de réussites

Le Mois de l’Histoire des Noirs offre une occasion précieuse de rendre hommage aux pionnières qui ont marqué l’histoire du Canada. Des figures inspirantes telles que 

  • Viola Desmond : La Précurseure de la Lutte pour les Droits Civiques

Viola Desmond, une entrepreneure noire, est devenue une figure emblématique de la lutte pour les droits civiques au Canada. En 1946, elle a refusé de quitter une section réservée aux Blancs dans un cinéma de la Nouvelle-Écosse, déclenchant ainsi un mouvement pour l’égalité raciale au Canada.

  • Rosemary Brown : La Première Femme Noire Élue au Parlement

Rosemary Brown a écrit l’histoire en 1972 en devenant la première femme noire élue au Parlement canadien. Militante pour les droits des femmes et des minorités, elle a consacré sa vie à l’égalité et à la justice sociale.

  •  Jean Augustine : La Première Femme Noire Élue à la Chambre des Communes. En 1993, Jean Augustine a marqué l’histoire en devenant la première femme noire élue à la Chambre des communes du Canada. Elle a été une ardente défenseure des droits des femmes et de l’éducation.

Elle a joué un rôle essentiel dans l’instauration du Mois de l’histoire des Noirs au CanadaDécouvrez en plus sur son histoire: https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/jean-augustine

  •  Michaëlle Jean : La Première Femme Noire Gouverneure Générale

Michaëlle Jean, née en Haïti, a été la première femme noire à occuper le poste de gouverneure générale du Canada. Elle a été une voix puissante pour l’inclusion et la diversité pendant son mandat de 2005 à 2010.

 Leurs sacrifices, leur courage et leurs contributions exceptionnelles ont ouvert la voie à la reconnaissance et à l’égalité pour les générations suivantes.

 Célébrer la Diversité Culturelle

Le Canada est une mosaïque culturelle, et le Mois de l’Histoire des Noirs célèbre la riche diversité des communautés noires à travers le pays. Des événements culturels, des expositions artistiques et des performances mettent en avant les héritages variés, qu’ils soient d’origine africaine, caribéenne, ou d’autres régions du monde. C’est une période pour célébrer la musique, la danse, la littérature et d’autres formes d’expression culturelle qui ont contribué à la tapisserie multiculturelle du Canada.

Données  sur la population noire au Canada selon Statistique Canada: ⤵️

 Éduquer et Sensibiliser

Le Mois de l’Histoire des Noirs est également une opportunité d’éducation et de sensibilisation. Les écoles, les institutions et les organisations organisent des programmes éducatifs pour mieux comprendre l’histoire et l’héritage des Canadiens noirs. Des conférences, des ateliers et des discussions encouragent le dialogue sur des questions telles que la lutte contre le racisme, la promotion de l’équité et la construction d’une société inclusive.

Participez et apprenez en plus sur l’histoire des Noirs au Canada. https://www.moishistoiredesnoirs.com/ 

 Reconnaître les Réalisations Actuelles

En plus de célébrer l’héritage du passé, le Mois de l’Histoire des Noirs offre une opportunité  pour mettre en avant les réalisations actuelles. Des leaders communautaires, des entrepreneurs, des artistes et des professionnels noirs qui font une différence dans divers domaines sont reconnus et célébrés. Ces modèles inspirants montrent la diversité des talents et des contributions continues des Canadiens noirs.

Selon Statistiques Canada

  • En 2018, le Canada comptait environ 66 880 propriétaires d’entreprises noirs, ce qui représente 2,1 % de l’ensemble des propriétaires d’entreprise. 
  • De 2005 à 2018, la proportion de Noirs parmi les propriétaires d’entreprises constituées en société et non constituées en société (c.-à-d. ceux que l’on appelle communément les travailleurs autonomes) a augmenté, tant chez les femmes que chez les hommes, signe d’une tendance à la hausse de la propriété d’entreprises par les Noirs au Canada. 
  • La majorité des propriétaires d’entreprises noirs étaient des hommes (70,4 %) et des immigrants (61,4 %)

Inspirer l’Avenir

Enfin, le Mois de l’Histoire des Noirs est une période pour inspirer l’avenir. Encourager les jeunes à poursuivre leurs rêves, à embrasser leur héritage culturel et à croire en leurs capacités est un objectif essentiel de cette célébration. Des programmes éducatifs, des mentorats et des initiatives communautaires contribuent à créer un avenir où l’égalité, la diversité et l’inclusion sont au cœur de la société canadienne.

Selon Statistiques Canada 

  • En 2021-2022, près des trois quarts (72,5 %) de la population noire ont déclaré avoir une perception positive de l’avenir, par rapport à 64,1 % de la population totale. 

Le Mois de l’Histoire des Noirs au Canada est bien plus qu’une simple célébration. C’est un moment de réflexion, d’honneur et d’inspiration. En mettant en avant les histoires, les héritages et les contributions des Canadiennes et  Canadiens noirs, cette période renforce le tissu social du pays et contribue à forger un avenir plus équitable et inclusif pour tous.

“Les Femmes et le Leadership : Une Nouvelle Ère”

Le paysage du leadership évolue rapidement, et l’une des transformations les plus notables concerne le rôle croissant des femmes dans des postes de direction. À une époque où l’égalité des sexes est au cœur des débats, les femmes affirment leur place dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes. 

Émergence de Nouveaux Modèles de Leadership

Les femmes leaders ne se contentent plus de suivre les modèles traditionnels. Elles introduisent des styles de leadership qui mettent l’accent sur la collaboration, la compassion et l’émotionnellement intelligent. Loin de la conception du leadership autoritaire, elles privilégient l’écoute, l’inclusion et la diversité.

Ces nouveaux modèles de leadership permettent aux femmes d’occuper des postes de direction et de prendre des décisions stratégiques en entreprise. Elles sont capables de diriger des équipes avec empathie et de créer un environnement de travail inclusif où chacun a sa place. Les femmes leaders sont également reconnues pour leur capacité à résoudre les conflits de manière pacifique et à encourager la collaboration entre les membres de leur équipe. Elles ont un impact positif sur la culture d’entreprise et peuvent inspirer les autres à adopter des comportements plus respectueux et inclusifs. 

La Force de la Collaboration

Le leadership féminin met l’accent sur la collaboration plutôt que sur la compétition. Les femmes leaders encouragent la communication ouverte, la prise de décision participative et la création d’équipes diversifiées. Cette approche favorise l’innovation et la créativité en intégrant des perspectives variées.

La collaboration entre les femmes leaders peut également avoir un impact positif sur l’ensemble de la société. En travaillant ensemble, elles peuvent partager leurs connaissances, leurs expériences et leurs compétences pour résoudre des problèmes sociaux complexes. De plus, elles peuvent servir de modèles pour les jeunes filles et les femmes qui aspirent à des postes de leadership.

En somme, la force de la collaboration dans le leadership féminin est indéniable. En encourageant la communication ouverte, la diversité et la participation, les femmes leaders peuvent inspirer leur équipe et contribuer à une société plus égalitaire et inclusive

Intelligence Émotionnelle au Cœur du Leadership

L’intelligence émotionnelle, la capacité de comprendre et de gérer les émotions, est une caractéristique clé du leadership féminin. En effet, l’intelligence émotionnelle permet aux leaders de reconnaître les émotions des autres et de les gérer de manière appropriée. Cela peut être particulièrement bénéfique dans des situations de conflit ou de stress, où la capacité de comprendre les besoins et les sentiments de chacun peut aider à trouver des solutions efficaces et à maintenir un environnement de travail harmonieux.

De plus, la capacité de communiquer de manière claire et empathique est une compétence essentielle pour les leaders. Les femmes leaders sont souvent reconnues pour leur capacité à communiquer efficacement avec leur équipe, en utilisant des mots et des expressions qui reflètent leur compréhension et leur soutien.

La Quête de l’Équilibre

Les femmes leaders remettent en question le mythe du “superwoman” en recherchant activement un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. En promouvant des cultures d’entreprise favorables à la flexibilité, elles ouvrent la voie à des environnements de travail plus équilibrés pour tous.

Les femmes leaders sont souvent confrontées à des défis uniques dans leur quête d’équilibre. Elles doivent jongler entre les responsabilités professionnelles et les engagements personnels, tout en faisant face aux stéréotypes de genre et aux attentes sociétales. Malgré ces obstacles, elles ont su trouver des moyens créatifs pour intégrer leur vie professionnelle et personnelle de manière harmonieuse.

Cependant, leur quête ne se limite pas seulement à leur propre vie. elles cherchent à créer des cultures d’entreprise plus équilibrées pour tous les employés. En favorisant la flexibilité et en encourageant un équilibre sain entre vie professionnelle et vie personnelle, elles contribuent à améliorer la qualité de vie de tous les membres de l’organisation.

En fin de compte, la quête de l’équilibre est une entreprise collective, qui nécessite la participation de tous les membres de l’organisation. Les femmes leaders sont des pionnières dans cette quête, mais elles ne peuvent pas réussir seules. En travaillant ensemble, nous pouvons créer des environnements de travail plus équilibrés, plus sains et plus productifs pour tous.

La Diversité comme Force

Les femmes leaders reconnaissent l’importance de la diversité. Elles s’efforcent de créer des équipes inclusives, reflétant une variété de compétences, d’expériences et de perspectives. Cette diversité renforce la résilience et l’adaptabilité de l’organisation face aux défis.

Les femmes leaders sont souvent plus conscientes de l’importance de la diversité, car elles ont elles-mêmes été confrontées à des obstacles et des préjugés en raison de leur genre. Elles cherchent à briser les stéréotypes et à promouvoir l’égalité des chances pour tous. En favorisant la diversité au sein de leur organisation, elles créent un environnement où chacun se sent valorisé et respecté, ce qui conduit à une plus grande productivité et à une meilleure satisfaction des employés. La diversité est une force qui peut aider les entreprises à prospérer dans un monde en constante évolution.

L’Impact des femmes leaders n’est pas seulement national mais également international

L’influence des femmes leaders s’étend bien au-delà des frontières nationales. Des femmes occupent des postes de leadership dans des organisations internationales, contribuant à la résolution de problèmes mondiaux et à la promotion du développement durable.

Ces femmes occupent des postes clés dans des organisations telles que les Nations Unies, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, l’Organisation mondiale de la santé et bien d’autres encore. Elles travaillent avec des équipes internationales pour mettre en place des politiques et des programmes qui peuvent avoir un impact positif sur des millions de personnes à travers le monde.

Elles  jouent un rôle crucial dans la promotion de l’égalité des sexes et des droits des femmes. Elles inspirent et encouragent d’autres femmes à occuper des postes de leadership et à contribuer à la construction d’un monde plus équitable et inclusif. Leur influence ne se limite pas seulement aux sphères politiques et économiques. Les femmes leaders sont également des modèles pour de nombreuses jeunes filles et femmes à travers le monde, leur montrant que tout est possible et que les femmes peuvent être des leaders efficaces et accomplis.

Mais il reste encore des défis à Surmonter

Malgré ces avancées, les femmes leaders font toujours face à des défis uniques, notamment le plafond de verre et les stéréotypes de genre persistants. Cependant, leur détermination et leur succès contribuent à briser ces barrières, ouvrant la voie à une nouvelle ère de leadership inclusif.

Elles doivent faire face à de nombreux obstacles pour atteindre leurs objectifs professionnels. Elles doivent souvent travailler deux fois plus dur que leurs homologues masculins pour être reconnues et respectées dans leur domaine. Le plafond de verre est l’une des barrières les plus difficiles à surmonter, car il limite les opportunités de promotion et de progression de carrière pour les femmes. Les stéréotypes de genre sont également un obstacle majeur, car ils perpétuent l’idée que les femmes sont moins compétentes et moins capables de diriger que les hommes. Malgré ces défis, les femmes leaders continuent de faire preuve de détermination et de persévérance, en démontrant leur valeur et leur compétence à chaque étape de leur parcours. Leur succès inspire les générations futures de femmes leaders, en montrant qu’il est possible de briser les barrières et de réaliser ses rêves, quel que soit leur sexe.

Un Futur Prometteur…

Dans cette nouvelle ère du leadership, les femmes jouent un rôle essentiel. Leurs qualités uniques, combinées à leur persévérance, contribuent à une transformation significative des normes et des attentes. En embrassant ces changements, les entreprises et les sociétés peuvent prospérer dans un environnement où la diversité et l’inclusion sont célébrées. L’avenir du leadership est féminin, et il promet d’être plus collaboratif, empathique et équilibré que jamais.

Comment passer de bonnes vacances de fin d’année?

La période des fêtes de fin d’année est une période magique remplie de joie, de célébrations et d’esprit de générosité. Cependant, cela peut aussi être une période stressante pour beaucoup en raison de l’agitation des achats, des réunions de famille et des obligations de fin d’année. Pour vous assurer de passer des fêtes de fin d’année mémorables et joyeuses, voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période festive avec aisance et bonheur.

  1. Donnez la priorité aux soins personnels

Au milieu des festivités et des rassemblements, n’oubliez pas de prendre soin de vous. Donnez la priorité aux soins personnels en réservant du temps pour la relaxation, la méditation et les activités qui vous apportent de la joie. Qu’il s’agisse de lire un livre, de prendre un long bain ou de pratiquer le yoga, réservez-vous des moments pour vous ressourcer.

  1. Fixez des attentes réalistes

Évitez la recherche de la perfection pendant les vacances. Fixez-vous des attentes réalistes pour vous-même et pour les autres, en sachant que tout ne se passera pas comme prévu. Acceptez les imperfections et concentrez-vous sur la création de souvenirs significatifs plutôt que sur la réalisation d’événements ou de décorations impeccables.

  1. Gérez judicieusement votre temps

Avec de nombreux événements, rassemblements et engagements, la gestion du temps est cruciale. Hiérarchiser vos tâches, créez un calendrier de vacances et consacrez du temps aux activités essentielles telles que faire les courses, cuisiner et passer du temps de qualité avec vos proches. N’oubliez pas de déléguer des tâches lorsque cela est nécessaire et de dire non lorsque cela est nécessaire pour éviter de vous surcharger.

  1. Adoptez des dépenses conscientes

Évitez le stress des dettes de vacances en pratiquant des dépenses conscientes. Créez un budget pour les cadeaux, les décorations et les célébrations et respectez-le. Envisagez des cadeaux réfléchis et significatifs plutôt que des achats coûteux, et explorez des idées de bricolage créatives pour économiser de l’argent tout en ajoutant une touche personnelle à vos célébrations des fêtes.

     5.Connectez-vous avec vos proches

Les vacances sont l’occasion de renouer avec ses proches et de créer ensemble des souvenirs précieux. Donnez la priorité au temps de qualité passé avec votre famille et vos amis, que ce soit par le biais de réunions, de repas partagés ou de célébrations virtuelles pour ceux qui sont loin. Concentrez-vous sur la promotion de liens significatifs, de rires et d’amour pendant cette période spéciale de l’année.

      6. Maintenir des habitudes saines

Au milieu des gourmandises et des festins des Fêtes, donnez la priorité à votre santé en maintenant des habitudes saines. Incorporez des aliments nutritifs, restez hydraté, pratiquez une activité physique régulière et dormez suffisamment pour favoriser votre bien-être pendant la période des fêtes chargée. Équilibrez les plaisirs avec des choix sains pour vous sentir mieux et profiter des festivités sans culpabilité.

     7. Simplifier et déléguer

Pour réduire le stress et le dépassement de soi, simplifiez vos célébrations des fêtes et déléguez les tâches lorsque cela est possible. Concentrez-vous sur des traditions et des activités significatives qui apportent de la joie à vous et à vos proches, et abandonnez les obligations ou les pressions inutiles. Déléguez des tâches telles que la cuisine, la décoration ou la planification pour partager les responsabilités et créer une expérience collaborative et agréable pour toutes les personnes impliquées.

Les fêtes de fin d’année sont un moment de joie, de gratitude et de célébration. vous pouvez traverser cette période festive avec facilité et bonheur. N’oubliez pas de chérir les moments, de créer des souvenirs significatifs et d’adopter l’esprit des vacances pour organiser une célébration de fin d’année joyeuse et mémorable.

En suivant ces conseils, vous pouvez profiter pleinement de chaque moment et créer des souvenirs joyeux et durables. Passez de bonnes fêtes!

Le cancer du sein : Une bataille que nous pouvons gagner

Principaux faits  

  •     À la fin de 2020, 7,8 millions de femmes en vie s’étaient vues diagnostiquer un cancer du sein au cours des cinq années précédentes, ce qui  en fait le type de cancer le plus courant à l’échelle du globe. Présent dans tous les pays, le cancer du sein touche les femmes de tous âges à partir de la puberté, mais son incidence croît au fur et à mesure que l’âge avance.
  •     Environ la moitié des cancers du sein apparaissent chez des femmes qui ne présentent aucun facteur de risque spécifique autre que le sexe et l’âge.
  •     Le cancer du sein est présent dans tous les pays du monde.
  •     Environ 0,5-1 % des cancers du sein touchent des hommes.

Le canada face au cancer du sein 

➔   On estime qu’en 2022, 28 600 Canadiennes recevront un diagnostic de cancer du sein et que 5 500 d’entre elles en mourront.

➔   Le cancer du sein représente environ 25 % des nouveaux cas de cancer et 14 % de tous les décès dus au cancer chez les Canadiennes.

➔   On prévoit que 1 femme sur 8 développera un cancer du sein au cours de sa vie et que 1 sur 34 en mourra.

 Le cancer du sein est l’une des affections les plus courantes chez les femmes, avec un impact significatif sur la vie de millions de personnes à travers  le monde. Cette maladie ne se limite pas seulement à un problème de santé, mais elle englobe également des aspects émotionnels, sociaux et économiques. Cependant, grâce aux avancées médicales, à la sensibilisation et à la recherche continue, le cancer du sein est une bataille que nous pouvons gagner. Comprendre cette maladie, ses facteurs de risque, les méthodes de prévention et les options de traitement sont essentielles pour lutter efficacement contre le cancer du sein

Compréhension du cancer du sein

 Le cancer du sein est une forme de cancer qui se développe dans les cellules mammaires. Il peut toucher les femmes de tous âges, bien qu’il soit plus fréquent chez les femmes de plus de 40 ans.

 Le cancer du sein est une forme de cancer qui se développe dans les tissus mammaires. Il commence généralement dans les canaux qui transportent le lait vers le mamelon (cancer canalaire) ou dans les glandes qui produisent le lait (cancer lobulaire). Les cellules cancéreuses peuvent se multiplier de manière incontrôlée et en faire  une tumeur maligne, qui peut envahir les tissus environnants et se propager à d’autres parties du corps, un processus appelé métastase.

 Presque tous les cancers du sein se forment dans le tissu glandulaire du sein et ils sont désignés du nom de ” adénocarcinomes “. Les cellules cancéreuses peuvent apparaître dans les canaux ou les lobules. Le carcinome intracanalaire est la forme la plus courante de cancer du sein, soit près de 90 % de tous les carcinomes du sein non infiltrants et 70 % de tous

Plusieurs facteurs de risque sont associés au cancer du sein, notamment : 

  •  Le sexe et l’âge: Les femmes sont beaucoup plus susceptibles de développer un cancer du sein que les hommes, et le risque augmente avec l’âge
  • Antécédents familiaux : Les personnes ayant des antécédents  de cancer du sein ont un risque élevé de développer d, en particulier si un parent du premier degré (mère, sœur) a été diagnostiqué.
  •  Alimentation et mode de vie : L’obésité, une alimentation riche en graisses saturées, la consommation d’alcool et le manque d’activité physique sont des facteurs de risque potentiel.
  • D’autres facteurs sont également à considérer, un niveau élevé d’hormones sexuelles, comme les œstrogènes, peut augmenter le risque de développer un cancer du sein  une exposition antérieure à des radiations, notamment chez les femmes ayant subi une irradiation thoracique à un jeune âge, peut augmenter le risque.

 Quels sont les premiers signes et symptômes  du cancer du sein ?

Le cancer du sein peut se manifester de différentes manières, allant de l’apparition de petites masses indolores à des douleurs mammaires sévères, des écoulements anormaux du mamelon, ou des changements de la forme ou de la taille du sein, une peau ridée ou écailleuse autour du sein.

Il est essentiel de reconnaître ces signes précoces et de consulter un professionnel de la santé pour un dépistage précoce, car un diagnostic rapide  est essentiel pour des chances de guérison optimale  et éviter  des traitements  lourds.

 

Traitement du cancer du sein

Les traitements contre le cancer du sein sont plus efficaces et mieux tolérés si on les commence tôt et les suit jusqu’au bout.  Les traitements pour le cancer du sein peuvent inclure une chirurgie pour enlever la tumeur, une radiothérapie pour détruire les cellules cancéreuses, une chimiothérapie pour tuer les cellules cancéreuses, ou une hormonothérapie pour bloquer les hormones qui stimulent la croissance des cellules cancéreuses

Le traitement du cancer du sein dépend du sous-type de cancer et de l’étendue de sa propagation.

Prévention du cancer du sein

Il est important de se faire dépister régulièrement pour le cancer du sein, en particulier si l’on est à risque en raison de facteurs tels que l’âge, les antécédents familiaux ou l’utilisation de contraceptifs hormonaux.

Voici plusieurs mesures à prendre pour réduire votre risque de cancer du sein: 

➔   Limitez votre consommation d’alcool 

➔   Maintenez un poids santé et soyez actif de petits changements à votre alimentation et votre activité physique peuvent suffire à améliorer votre santé. 

➔   Discutez avec votre médecin des différents risques 

➔   Faites vous dépister

 

Action de l’OMS

L’objectif de la nouvelle initiative mondiale de l’OMS relative à la lutte contre le cancer du sein est de réduire la mortalité qu’il provoque de 2,5 % par an et d’éviter ainsi 2,5 millions de décès par ce type de cancer entre 2020 et 2040 à l’échelle planétaire. Une baisse annuelle de 2,5 % permettrait d’éviter 25 % des décès par cancer du sein d’ici à 2030 chez les femmes de moins de 70 ans et 40 % d’ici à 2040. La réalisation de ces objectifs repose sur trois piliers : la promotion sanitaire en vue d’une détection rapide ; le diagnostic en temps opportun ; et une prise en charge complète du cancer du sein. 

Les mesures d’éducation en santé publique visant à sensibiliser les femmes et leurs proches aux signes et symptômes du cancer du sein et à leur faire comprendre l’importance d’une détection précoce et d’un traitement rapide amèneront davantage de femmes à consulter un médecin dès qu’un cancer du sein est suspecté et avant qu’il ne parvienne à un stade avancé. 

Campagne de sensibilisation de l’Association Educ Franco Santé

 Visionner la vidéo pour en savoir plus sur le cancer du sein

 

Pour en savoir plus sur l’association Educ Franco Santé, vistez leur page Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=100064243986335

Références
  • https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/breast-cancer
  • https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/cancer/cancer-sein.html
  • https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/cancer/cancer-sein.html
  • https://cancer.ca/fr/cancer-information/cancer-types/breast/what-is-breast-cancer#:~:text=Le%20cancer%20du%20sein%20prend,d’autres%20parties%20du%20corps.

Droit à l’avortement – Informations et Ressources

Droit à l'avortement

L’ avortement est le droit d’une femme si elle le choisit, et il demeure légal au Canada.  Si vous avez besoin d’informations, voici une liste de ressources et services disponibles en Alberta.

 

Alberta Health Services –  https://www.albertahealthservices.ca/findhealth/service.aspx?Id=1003402

Woman’s Health Options –   https://womanshealthoptions.com

Pregnancy care center –  https://www.pregnancycarecentre.ca 

Birth Control Centre – https://informalberta.ca/public/service/serviceProfileStyled.do?serviceQueryId=5884 

The Abortion Recovery Centre – https://www.abortionrecovery.ca

WOMEN’S CENTRE FOR HEALTH (WEAC) – https://www.bmhc.net/womens-health-clinic.html 

Full Circle – Women’s clinic – https://www.fullwomensclinic.ca 

Central Alberta Pregnancy Care Centre – https://www.pregnancycare.ca 

Women’s Health Clinic – https://sphinxmedicalgroup.com/womens-health-clinic

Blog du mois de juin 2022

 

 

Pour clôturer en beauté le mois de l’histoire des peuples Autochtones, allons à la rencontre avec Angelina Yellowbird, une jeune femme du peuple Cri des Plaines qui vient nous parler avec fraîcheur de sa culture.

Juin est le Mois national de l’histoire autochtone au Canada; un moment pour réfléchir à la manière dont les Premières Nations, les Inuits et les Métis ont façonné notre histoire, notre culture et notre identité collective. Les précieuses contributions des peuples autochtones à l’environnement, à l’agriculture, aux arts, aux traditions et à notre mode de vie sont célébrées durant ce mois, offrant aux autres Canadiens et aux visiteurs l’occasion d’en apprendre d’avantage et de sensibiliser le public

La journée de 21 Juin coïncide avec le solstice d’été, qui est le plus long jour de l’année. Pour bien des gens, cette journée possède une signification spirituelle et c’est un bon moment pour célébrer les peuples et les cultures autochtones. C’est un moment spécial pour de nombreux peuples autochtones d’Amérique du Nord. Les activités de la Journée nationale des peuples autochtones sont organisées partout au Canada alors gardez un œil sur les calendriers des activités de votre région en cliquant sur ce site:  canada.ca/journee-nationale- peuples-autochtones. 

 Vivons au rythme du pow-wow ! 

Il s’agissait traditionnellement d’un événement religieux (chamanisme) ou de la célébration d’exploits guerriers. Aujourd’hui, il existe un véritable « circuit » de pow-wow qui sont devenus des manifestations festives et une occasion pour les Autochtones de faire vivre leur héritage culturel

NOTRE CULTURE ,

UN MODE DE VIE AUTOCHTONE

Les cultures sont liées aux modes de vie et les Autochtones aiment bien célébrer le patrimoine laissé par leurs ancêtres. Les langues autochtones sont composées de plusieurs familles linguistiques. Pour parler de toutes les Premières Nations, les Algonquins utilisent le mot « anicinabec ». Par exemple, les langues tahltan et beaver font partie de la grande famille athapaskane. La langue algonquine est aussi une des nombreuses familles linguistiques autochtones. Une famille linguistique rassemble plusieurs langues.

Ils existent 3 groupes: les premières Nations ,les Inuits et les metis

Beaucoup de Metis parlent LE MECHIF !

Beaucoup Inuit parlent L’Inuktut!

Aujourd’hui, la culture est l’élément clé de notre fierté. Les langues, les cultures et l’histoire des Autochtones sont transmises par nos familles, nos Aînés et nos enseignants. En 1999, le premier réseau de télévision autochtone au monde a été créé. Le réseau APTN, ou réseau de télévision des peuples autochtones, offre aux Autochtones une formidable occasion de partager régulièrement leurs histoires à la télévision avec le reste du pays. Pour tous les Canadiens et Canadiennes, ce réseau ouvre une fenêtre sur le monde incroyablement diversifié des Autochtones au Canada et dans les autres pays.

Les Autochtones sont des gens très dynamiques et créatifs. Un très grand nombre de leurs réalisations font la fierté de tous les Canadiens et Canadiennes.

Blog du mois de mars 2022

image


LA REPRESENTATION DES FEMMES DANS LE MONDE: OÙ EN SOMMES -NOUS ?

La participation pleine et équitable des femmes dans tous les éléments constitutifs de la société est un droit humain fondamental.
Pourtant , à l’échelle mondiale, que ce soit en politique, dans les divertissements ou sur le lieu de travail, les femmes et les filles sont largement sous-représentées.Les illustrations ci-dessous présentent un tableau détaillé du déséquilibre entre les sexes au fil du temps , indiquant à quel point les progrès ont été lents.
Ancre dans les normes et traditions patriarcales, ce déséquilibre est lourd de conséquences néfastes et négatif sur le bien être personnel, économique et futur des femmes et des filles, de leurs familles et plus généralement de leurs communautés

Politique  

La représentation politique des femmes dans le monde a doublé ces 25 dernières années. Toutefois, cela ne représente qu’environ une femme sur quatre parmi les parlementaires aujourd’hui. En conséquence, plus de trois quarts des sièges sont occupés par des hommes.

Les femmes continuent d’être largement sous-représentées aux plus hauts postes politiques. En octobre 2019, on ne comptait que 10 femmes cheffes d’État et 13 femmes cheffes de gouvernement dans 22 pays, contre quatre femmes cheffes d’État et huit femmes Premières ministres dans 12 pays en 1995.

En juin 2019, la liste de Fortune 500 a battu les records, avec le plus grand nombre de femmes directrices générales jamais enregistrées au classement. Bien que la moindre avancée soit un gain, le tableau dans son ensemble est bien sombre : sur les 500 directeurs généraux à la tête des entreprises aux plus hauts revenus, seulement moins de 7 pour cent sont des femmes.

S’agissant de la main-d’œuvre dans son ensemble, les disparités entre les sexes en matière de participation à la main-d’œuvre chez les adultes en âge d’activité professionnelle maximale (de 25 à 54 ans) ont stagné ces 20 dernières années. L’amélioration de l’éducation parmi les femmes a très peu contribué à enrayer la ségrégation professionnelle profondément ancrée dans les pays développés et les pays en développement. Les femmes continuent d’assumer une part disproportionnée des soins et des travaux domestiques non rémunérés. Dans les pays en développement, cela comprend diverses tâches pénibles telles que la collecte d’eau, dont les femmes et les filles sont responsables dans 80 pour cent des ménages qui n’ont pas accès à de l’eau sur place.

Décerné chaque année en reconnaissance d’accomplissements intellectuels et d’avancées académiques, culturelles et scientifiques, le prix Nobel a récompensé plus de 900 personnes au cours de son histoire, de 1901 à 2019. Seulement 53 des lauréats sont des femmes, dont 19 dans les secteurs de la physique, de la chimie, et de la physiologie ou de la médecine. Marie Curie est devenue la première femme lauréate en 1903, lorsqu’elle et son mari se sont vus décerner conjointement un prix Nobel de physique. Huit ans plus tard, elle a reçu, seule, le prix Nobel de chimie, faisant d’elle la seule femme de toute l’histoire à remporter deux fois le prix Nobel. Bien que les femmes aient été à l’origine d’un certain nombre de découvertes scientifiques tout au long de l’histoire, seulement 30 pour cent des chercheurs du monde entier et 35 pour cent de l’ensemble des étudiants poursuivant des études dans des domaines liés aux STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) sont des femmes.

visualizing-the-data-nobel-fr